Accueil > Coopérer > Projets de coopération

 

Les Scic culture

Divers outils existent pour identifier les Scic du secteur de la culture, et proposer, à différents niveaux, des informations les concernant.

A- A A+

- Qu’est-ce qu’une SCIC ?
La SCIC, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, est issue des conclusions, en 2000, du rapport d’Alain Lipietz à Martine Aubry, ministre de l’Emploi et de la Solidarité, sur « L’opportunité en France d’un nouveau statut d’entreprise à but social ».
Créée par la loi 2001-624 du 17 juillet 2001, la SCIC est une entreprise coopérative qui permet notamment d’associer autour du même projet des acteurs multiples (salariés, producteurs, bénéficiaires, bénévoles, usagers, collectivités publiques, entreprises, associations, particuliers...), de produire des biens ou services répondant aux besoins collectifs d’un territoire, et de respecter les règles coopératives (répartition des pouvoirs, ouverture du capital social à toutes les parties prenantes…).
Une fiche réalisée par la CG SCOP (confédération générale des SCOP) propose une présentation synthétique des SCIC en 8 points clés.
Consulter le document

- Annuaire des Scic culture

PDF - 50.3 ko

Un annuaire, sur le site des Scic, nous a permis de faire une recherche, parmi les 363 structures répertoriées, sur celles qui pouvaient être classées en « culture » à partir de leur code NAF ou du descriptif de leurs activités. Nous en avons sélectionné 42, et avons pour chacune d’elles trouvé leur site internet, sur lequel vous pouvez vous rendre en consultant le listing joint. Les Scic sont classées par régions puis par départements.

- 15 Fiches de présentation
Un livret réalisé par la CG Scop propose des fiches sur 15 Scic en France. Chaque fiche présente la genèse et les orientations de la structure, un descriptif des activités, les catégories d’associés et leurs collèges, des repères économiques (CA et capital), et le contact.
Consulter le document

- Une vidéo
Le site internet des Scic présente une vidéo de présentation sur « Le centre d’ailleurs », une Scic en Auvergne proposant gîte et activités artistiques de toutes natures : concerts, spectacles, stages, expos, repas, conférences, projections... Ce restaurant-salle de spectacle peut héberger une quarantaine de personne en chambres, dortoir ou petits chalets dans un parc arboré d’un hectare et demi.
Regarder la vidéo

- Une étude critique
Deux universitaires, Sandrine EMIN et Gérôme GUIBERT, ont réalisé en 2009 une étude sur les SCIC dans le secteur des arts et de la culture, pour mieux comprendre les freins s’opposant à leur développement. Les SCIC étaient en effet très peu nombreuses, cinq ans après la création du statut. L’étude, qui s’intitule « Mise en oeuvre des sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC) dans le secteur culturel. Diversités entrepreneuriales et difficultés managériales », explore en particulier deux logiques de constitution, la logique associative et la logique coopérative, ainsi que les difficultés liées aux questions politiques ou à la complexité de la constitution et de la gestion des différentes collèges d’associés.
Lire l’article sur Cairn


ANNÉE : 2014

MAJ - octobre 2014