Accueil > Coopérer > Échangeons des points de vue

 

Définition de la coopération selon Godin

Cet extrait du livre de JF Draperi « Godin, inventeur de l’économie sociale » donne la définition de ce qu’était la coopération pour cet industriel du XIX° siècle qui a inventé et bâti le Familistère de Guise.

A- A A+

La coopération, ainsi nommée, c’est l’entente entre un certain nombre de personnes pour produire, acheter, vendre ou consommer, enfin pour entreprendre toute chose pour un but d’utilité commune, par l’union des intelligences, le concert des volontés, des forces et des intérêts. C’est la simplification du mécanisme social, c’est la collectivité plaçant l’individu en présence de lui-même, c’est l’individu achetant à lui-même, vendant à lui-même, travaillant pour lui-même, se logeant lui-même ; c’est le bien-être physique, moral et intellectuel mis à la portée des déshérités de la fortune.


JBA Godin, le Familistère de Guise, 1871
Cité par JF Draperi dans son ouvrage « Godin, inventeur de l’économie sociale », Editions Repas, 2010

JPEG - 15.3 ko

ANNÉE : 2008

MAJ - septembre 2013