Accueil > Coopérer > Échangeons des points de vue

 

Vaut-il mieux trahir mon partenaire ?

Une adaptation humoristique du fameux "Dilemme du prisonnier" : un directeur des affaires culturelles demande à deux responsables associatifs de se dénoncer mutuellement…

A- A A+

Le Directeur de la Culture d’une grande ville convoque les responsables des deux principales associations culturelles que soutient la municipalité avant le vote des budgets. Ils sont reçus en même temps, par deux de ses adjoints, dans deux bureaux contigus.

Le Directeur va les voir l’un après l’autre et leur dit :
« Vous avez chacun de votre côté projeté un film qui ridiculise et stigmatise la majorité municipale. Puis, vous avez organisé ensemble une réunion, dans les locaux que la municipalité met à votre disposition, avec un groupe qui est en train de constituer une liste d’opposition aux élus actuels, ce qui est un fait avéré. Enfin, on vous soupçonne d’avoir donné à ce groupe d’opposition les fichiers de vos adhérents pour faire campagne.
Alors vous voilà devant un choix. Soit vous dénoncez votre partenaire, auquel cas nous supprimerons sa subvention et ne diminuerons la vôtre que de 20%, soit vous niez les faits et nous ne vous donnerons plus, à vous et votre partenaire, que la moitié du budget qui vous était alloué jusqu’alors. »

Les deux associations n’ont pas la possibilité de se concerter.

Chacun des deux responsables associatifs peut alors faire le raisonnement suivant : soit l’autre ne me dénonce pas, soit il me dénonce. S’il ne me dénonce pas, j’ai intérêt à le dénoncer et je ne perdrais ainsi que 10% de ma subvention. S’il me dénonce, je peux tout perdre, alors j’ai intérêt à le dénoncer aussi pour garder au moins 50% des crédits.

Qu’ont fait les deux associations ?

— -

Le dilemme du prisonnier, énoncé en 1950 par Albert W. Tucker à Princeton caractérise en théorie des jeux une situation où deux joueurs auraient intérêt à coopérer, mais où de fortes incitations peuvent convaincre un joueur rationnel de trahir l’autre lorsque le jeu n’est joué qu’une fois. Pourtant si les deux joueurs trahissent, tous deux sont perdants. (Wikipédia)


ANNÉE : 2013

MAJ - septembre 2013