Accueil > Repères > Données générales du paysage

 

Les structures culturelles de l’ESS : accompagnement et coopérations en Île-de-France

Menée en partenariat avec Arcadi, Opale et l’Ufisc, cette étude de la CRESS Ile-de-France a pour objet de servir d’appui à une meilleure structuration d’une chaîne de l’accompagnement en faveur des structures culturelles et de permettre de soulever des problématiques liées à la formation des artistes à l’ESS et aux mécanismes permettant les coopérations entre les structures.

A- A A+

La culture est un socle fondamental pour le dynamisme et la cohésion sociale de la région francilienne. Les structures culturelles du territoire représentent un ensemble très diversifié de pratiques, d’esthétiques et d’activités.

Dans un contexte de compression des budgets alloués au développement de la culture et de la vie associative, les structures culturelles font face à des problématiques économiques récurrentes. Leur résilience leur permet pour partie de faire face aux difficultés (suppression des contrats aidés, logique concurrentielle...) et témoigne de leur capacité à inventer de nouveaux modèles économiques, plus hybrides, à développer des outils solidaires, et des processus de coopération.

Profondément nourri par les valeurs de l’ESS dont il se réclame de plus en plus, le secteur culturel francilien se caractérise par la forte présence des associations (jusqu’à 76% des structures de l’enseignement culturel et près de 70% des structures du spectacle vivant) et des initiatives de mutualisation illustrées par les Groupements d’Employeurs (GE) ou les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE).

Le lien entre ESS et culture n’est donc plus à démontrer. Ces dynamiques participent pleinement à la structuration professionnelle de l’ESS. Mais il est possible d’aller plus loin encore, notamment en favorisant la diversité culturelle et les droits culturels. Elles constituent des espaces de construction collective de l’intérêt général qui méritent d’être soutenues et accompagnées (comme au sein de l’agence régionale Arcadi). Les structures culturelles ont développé elles-mêmes des formes d’entraide pour répondre à leurs problématiques et des moyens de co-construire les politiques publiques. Ce sont ces initiatives, créatrices de dynamiques collectives, de partage et de coopération, qui nous restent à développer aujourd’hui.

Télécharger la fiche synthèse sur le sujet

JPEG - 66 ko

Télécharger l’étude complète

JPEG - 24.5 ko

ANNÉE : 2018

MAJ - avril 2019