Accueil > Repères > Ressources nationales

 

L’Observation Participative et Partagée (OPP)

Cette démarche d’observation a été initiée dans le domaine culturel par la Fedelima (ex Fédurok/FSJ).

A- A A+

- Historique de l’OPP, Observation participative et partagée :
Le travail d’observation de la Fedelima a débuté fin 1999/début 2000 avec la réalisation d’un état des lieux exhaustif des lieux adhérents de la fédération nommé le "Tour de France".
En effet, partant du constat qu’aucune donnée portant sur les lieux de musiques amplifiées/actuelles n’était disponible, et qu’aucun organisme public/privé n’était en mesure de fournir ou produire ces informations, il fût décidé que la fédération devait elle-même développer les moyens humains, techniques et financiers afin de combler ce manque, et permettre à ses adhérents d’accéder à une meilleure connaissance de leur réalité.
Les années passées à travailler sur ce chantier ont permis à la Fédélima, à la fois, de développer les outils nécessaires à son développement, ainsi que la méthodologie adaptée à sa mise en œuvre : l’OPP.
Cette méthode est à présent largement utilisée et appliquée par les fédérations d’acteurs culturels réunies au sein de l’Ufisc.

- Les objectifs généraux de l’observation participative et partagée :*
> Consolider la coopération et la mise en réseau des acteurs d’un même secteur et entre les secteurs ;
> Acquérir une connaissance des données socio-économiques du secteur culturel ;
> Identifier des enjeux structurels au secteur culturel ;
> Accompagner la décision publique et l’évaluation grâce à la connaissance et à l’analyse ;
> Comparer et échanger avec d’autres secteurs d’activités ou d’autres territoires ;
> Favoriser le développement de l’observation et la prospective.

- Les objectifs opérationnels
> Constitution d’une base de données pérenne et dynamique ;
> Collecte collective des données ;
> Utilisation directe des données par les acteurs contributeurs (facilité d’accès à l’outil) ;
> Mutualisation des données entre les secteurs culturels.

- Les principes
> Une démarche collective, ouverte, dynamique et partagée ;
> Une démarche inscrite dans le temps
> Responsabilisation et implication des acteurs ;
> Maîtrise des données et de leurs analyses par les acteurs ;
> Confidentialité des données ;
> Utilisation libre de l’outil (creative commons).

- La méthode
> Définition collective du périmètre de l’observation et des sources d’informations existantes ;
> Une grille de questionnements dynamique ;
> Une approche qualitative ;
> Une analyse chiffrée.

- L’analyse et la restitution des données
Le principe de l’OPP est d’associer les acteurs à toutes les étapes de l’observation, et pas uniquement à celle de la transmission des données.


* Source : Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles & La Région Pays de la Loire, dans le cadre de la CRCC.


ANNÉE : 2012

MAJ - mai 2014