Accueil > DLA > Outils d’accompagnement

 

Rôle des prestataires dans le DLA

L’étude « Positionnement et préconisations des prestataires culture des DLA » présente les positions de ces acteurs. Quelles difficultés rencontrent-ils ? Quelles bonnes pratiques relèvent-ils ?

A- A A+

De par son organisation, le DLA donne un rôle décisif et sensible au prestataire : celui d’accompagner la structure afin qu’elle solutionne ses problématiques, dans un laps de temps limité. Bien qu’étant un maillon à part entière du dispositif, le métier et les difficultés rencontrés par le consultant restent malgré tout assez méconnus.
La réussite d’un accompagnement reposant sur la capacité des trois parties prenantes (l’association, le chargé de mission DLA et le consultant) réunies le temps d’une mission, à se comprendre et à travailler ensemble, il paraissait pertinent de s’intéresser plus précisément au rôle de ce dernier, dans l’optique d’améliorer la qualité des accompagnements sur le secteur culturel.

C’est pour aller plus loin sur ce thème, qu’Opale a organisé en mars 2005 un cycle de trois rencontres avec des prestataires ayant accompagné quelques 150 associations culturelles dans le cadre du DLA. Une synthèse de ces journées est disponible : elle permet de mieux appréhender le positionnement et les difficultés des prestataires Culture du dispositif. Des pistes d’amélioration sont aussi proposées.

PDF - 485.5 ko

ANNÉE : 2005

MAJ - octobre 2005